• Amélie Boutin

Mon outil pour 2018: le Bullet Journal


Je suis de celles qui croient que l’organisation amène une plus grande liberté et nous permet de gagner du temps au bout du compte. Le Bullet Journal (BuJo sur les sites français) répond à mes attentes organisationnelles personnelles et familiales et me permet, enfin, de centraliser tous mes outils au même endroit (ou presque!)

Pourquoi commencer un Bullet Journal?

Bien évidemment parce que vous aimez les outils d’organisation et que vous désirez l’être plus, ou mieux. Parce que vous voulez centraliser tous vos outils. Parce que vous manquez toujours de temps. Parce que vous avez de la difficulté avec la planification à long terme ou vous aimeriez avoir une meilleure vision des étapes de vos projets. Finalement, parce que vous aimez écrire à la main, une notion importante du Bullet Journal.

Les grandes sections d’un Bullet Journal

Chaque carnet est unique et est adapté à son auteur. Par contre, en faisant mes recherches sur le Bullet Journal (principalement par Pinterest) j’ai dégagé de grandes idées principales.

1)L’index

Puisque le Bullet rassemble plusieurs outils aux mêmes endroits, plusieurs aiment commencer par se créer un index des sections et/ou pages qu’il contient. Ceci implique de numéroter toutes les pages du journal au préalable. Personnellement, je n’en ai pas fait. J’ai plutôt utilisé du tape washi pour délimiter visuellement mes sections et pouvoir y accéder facilement.

2)L’agenda

Le Bullet Journal contient une ou des parties de type agenda. Certains choisissent d’y inclure une planification annuelle, une mensuelle et une journalière incluant leurs rendez-vous, to-do list, buts, inspirations, etc. Comme j’ai déjà à gérer un agenda pour le travail et que j’y centralise déjà les informations de type rendez-vous, sorties, pratiques des enfants, etc. j’ai plutôt choisi d’y aller avec une planification à la semaine centrer sur quatre grandes catégories pour l’instant : À faire, Nouvelles recettes, Buts et Inspirations et Objectifs pour mon blogue. La beauté de la chose c’est que le journal évolue avec vous ce qui vous permet d’enlever et/ou ajouter des catégories quand bon vous semble. À vous d’y mettre ce que vous aimez : des citations, la météo, votre humeur, etc. C’est dans cette partie que le travail à la main devient important. Le journal est un outil redoutable d’efficacité puisqu’une fois une tâche complétée, on doit la rayée. Mais, si une tâche n’est pas faite à la fin de la semaine (journée/mois) on doit la retranscrire dans la semaine suivante. Disons que lorsque tu retranscris la même tâche pour la troisième fois ça donne le goût de la faire pour la biffer de la liste! Chaque dimanche soir, je prends un moment pour moi afin d’établir et visualiser la prochaine semaine et ça me fait un bien fou! Un peu comme un moment de médiation et de focalisation.

3) Les trackers

Plusieurs Bullet Journal contiennent des trackers ou si vous préférez des suivis d’habitude de vie, de séries à voir, de tâches ménagères, d’humeur, de météo, etc. Après réflexion, j’ai décidé d’utiliser une double page par mois pour suivre d’un côté mes gratitudes journalières et de l’autre mes habitudes que je veux mettre en place ou conserver. Chaque soir, je prends donc le temps d’écrire mes gratitudes et de cocher mes habitudes réalisées durant la journée. Le fait de ne pas cocher pendant quelques jours un objectif nous pousse souvent à nous mobiliser pour le réaliser. Ce moment me permet aussi de mettre ma journée en perspective et de me centrer ou recentrer.

4) Les listes

Voici l’endroit parfait pour centraliser toutes vos listes disparates. Mon Bullet Journal contient les listes suivantes pour l’instant : livres à lire, films à voir, séries à écouter, endroits à visiter et idées d’activités. À la suite de cette section j’ai aussi ajouté, par la suite, une page vide-pensée et un autre tracker pour suivre mon cycle de manière annuelle. Certains y incluent, des listes de cadeaux (pour eux ou pour les autres), des recettes à essayer, la liste des anniversaires dans l’année, bref c’est la beauté du Bullet Journal il sera complètement à votre image et modifiable aux grès de vos envies. Un exemple? J’ai commencé mon Bullet Journal par une page dédiée à mon mot inspiration pour 2018 simplement parce que j’avais le goût qu’il soit là!

Je suis prête

Pour bien commencer, tu as besoin d’un beau carnet que tu voudras utiliser tous les jours. Les modèles les plus populaires sont quadrillés pour une meilleure organisation visuelle. Les marques Moleskine et LEUCHTTURM1917 sont les plus populaires sur le Web. Le mien est un Moleskine que j’ai trouvée chez Bureau en gros et je l’adore! Ensuite, tu as besoin d’un crayon et de ton imagination. Pour l’inspiration je t’invite à taper Bullet Journal ou BuJo sur Pinterest tu y trouveras une panoplie d’idées pour créer le tien et plusieurs tutoriels pour t’aider à dessiner les bannières, en-tête, etc. qui font qu’en plus d’être pratique ton Bullet Journal est beau à regarder.

Alors? Le Bullet Journal te tente? T’inspires? Tu en utilises déjà un? Si oui, partages-tu mon enthousiasme?

Crédits photos: Amélie Boutin

Scoop : si le Bullet Journal est mon outil organisationnel préférée des dernières années, il ne répond pas à tous mes besoins… dans un prochain article je te présente mon minioutil visuel qui complète mon organisation de la semaine familiale… à suivre!

#journal #but #organisation #bulletjournal #lifestyle

© 2023 par Garde-robe. Créé avec Wix.com

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • Instagram Black Round