• Amélie Boutin

Des bonnes amies = des bons échanges


D'aussi loin que je me souvienne j’ai toujours fait des échanges et/ou des prêts de vêtements avec mes amies. Déjà quand j’étais petite, c’était une pratique courante de faire tourner les bacs de vêtements dans ma famille. C’est encore une technique que j’utilise pour les vêtements de mes garçons, surtout lorsque ceux-ci sont trop petits. On s’entend que la majorité des vêtements sont encore en bon état et que la réutilisation permet d’économiser des sous et de faire un bon geste pour l’environnement en réduisant notre consommation. Cette année, avec mes amis nous avons utilisé la même technique pour nos propres vêtements.

  1. Faire un tri dans ses vêtements Chacune de notre côté, nous avons fait le ménage dans nos tiroirs pour sortir les morceaux qu’on aime plus, porte moins, qui nous font plus en raison d’un changement de couleur de cheveux ou de poids, qui sont des mauvais achats pour nous, bref les vêtements qui dorment sur nos tablettes et que nous portons jamais! Il faut avoir en tête qu’une couleur ou une coupe qui nous plaît moins peut très bien faire à quelqu’un d’autre en raison de sa morphologie ou de son style qui diffèrent des nôtres.

  2. Faire tourner les bacs Ensuite, je suis allée porter mes bacs chez une amie en échange des siens. De la même façon, j’ai fait un échange de bac avec une autre amie. Ce qui fait que nous avons fait tourner les bacs à trois, de maison en maison. Chacune a pris le temps de fouiller, d’essayer et d’agencer les vêtements des différents bacs. Nous avons pris ce que nous voulions sans contraintes et sans compter le nombre de morceaux échangés. Nous avions inclus souliers, accessoires et sacs dans les bacs. C’est fou les belles trouvailles que j’ai faites dans ces bacs, et ce, même si mes amies ne portent pas la même taille que moi ou qu’elles n’ont pas le même style que moi. J’ai ainsi ajouté plus d’une dizaine de nouveaux vêtements à ma penderie, et ce sans dépenser un sou! En plus, j’ai de place pour les ranger puisque j’ai fait un beau ménage à l’étape 1.

  3. Donner ou vendre ce qui reste Bien sûr, les bacs sont revenus à la maison avec encore des vêtements à l’intérieur. Deux solutions s’offrent à vous pour ne pas les envoyer au dépotoir. Vous pouvez essayer de les vendre sur Internet via les différents réseaux sociaux ou faire une vente du type « magasiner dans mon garde-robe » (psst! un article sur ce type d’événement est en préparation). Sinon, il vous reste à aller les porter à un organisme qui en prendra soin en les redonnant ou en les transformant, bref donner au suivant.

Bien que j’aie toujours pigé un peu dans les vêtements de mes copines, nous ne l’avions jamais fait de façon aussi officielle et organisée. D’un avis commun c’est à refaire sans faute! Nous avons aussi trouvé que juste avant la rentrée c’était un excellent moment pour réaliser cet échange puisque c’est un temps de l’année ou on aime avoir de nouveaux vêtements, mais où le budget peut être serré. Alors, vous attendez quoi pour écrire à vos amies?

#amies #mode #échange #rentrée

© 2023 par Garde-robe. Créé avec Wix.com

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • Instagram Black Round